Nice Places of January.

diapositive1

Faut-il encore présenter la Cevicheria? Ce restaurant qui magnifie comme au Chili le poisson cru ou mariné a tout de suite fait mouche lors de son ouverture à Paris. J’ai la chance d’avoir l’un d’eux juste en bas de chez moi et je me retiens chaque jour de ne pas y aller. Il faut absolument y prendre un cocktail (ils sont incroyaaaaables), des tapas à partager pourquoi pas, un plat à base de poisson (évidemment) et un accompagnement. Purée de patate douce ou champignons magnifiquement bien assaisonnés, il faut le dire – cet endroit ne fait aucune erreur. Ou peut-être si, le prix qui ne permet pas d’en faire sa cantine.

Encore une adresse de quartier, bien qu’il en existe un sur chaque rive de Seine. Monsieur K revisite la cuisine thaïlandaise avec un service parfaitement français (et même légèrement parisien: petites tables les unes à côté des autres, assez bruyant quand c’est plein, serveuse agaçante mais serveur adorable). Le tout fonctionne très bien, avec de très bonnes idées dans les plats et une belle façon de faire, le tout parfaitement épicé lorsqu’on y est habitué (pas comme moi, évidemment). La Fourchette offre une petite réduction, ça rend la note complètement abordable pour un très bon moment.

diapositive2

Je suis allée voir une conférence Food School (My Little Paris) à la rentrée, parlant de cette femme d’une quarantaine d’années qui a décidé de tout plaquer (chez LVMH) pour ouvrir son épicerie/restaurant dans Paris. Un budget de fou, des milliers de banques qui ne croient pas en son projet mais une ambition du tonnerre. Madame Plisson a réussi aujourd’hui, offrant deux Maisons Plisson aux parisiens. Je voulais tester depuis longtemps et je peux enfin vous dire que cet endroit est magique. Sous les airs bien plus populaire de La Grande Épicerie, on trouve plein de produits bio et de saison d’un côté, et un restaurant qui recycle les produits qui ne se vendent pas de l’autre. On y mange comme chez mamie (saucisse purée (absolument pas instagramable), croque-monsieur ou pain perdu) mais pour un peu plus cher. En même temps, ça n’a pas de prix de manger chez mamie.

diapositive3

Manger chez Jean-François Piège. Voilà. Je pense que je peux terminer mon article comme ça. J’en avais envie depuis longtemps, mais sans jamais oser y aller. J’avais peur du prix et du standing. Mais avec un menu à 37€ (amuse-bouche, entrée, plat, dessert), je n’ai pas résisté longtemps. Le Clover s’appelle Green mais il y a bien de la viande. Ce sont juste principalement les légumes qui sont sublimés. Velouté de panais, légumes croquants et même mille-feuille panais/chocolat – il n’y a que les grands chefs pour oser pareils mélanges. On mange à quelques centimètres des cuisines, on discute avec les chefs (et on les entend parfois s’embrouiller) ; c’est convivial et c’est sacrément bon !

Publicités

2 commentaires sur « Nice Places of January. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s