Crumble en Folie.

Hier soir, j’ai préparé un dîner en rentrant du boulot. Et selon moi, n’importe quel dîner se termine par un dessert (non pas qu’on ait encore faim, juste que la petite dose sucrée à la fin du repas ; elle fait quand même beaucoup de bien). Je n’avais pas beaucoup de temps, et certainement pas envie de me lancer dans un entremet à plusieurs cuissons. J’ai donc opté pour mon dessert « express » préféré : le crumble.

Il va sans dire qu’il faut avoir une pomme, une poire ou quelques fruits rouges au congélateur – sinon cette solution tombe à l’eau. Mais un crumble est cependant très modulable ; au grès de nos envies et de nos goûts. Texture moelleuse ou croquante, plus ou moins sucrée, plus ou moins salée. Tout est possible et je l’ai testé à tord et à travers,  ce crumble, jusqu’à ce que je trouve enfin la recette qui me convient, celle que je peux (enfin) vous partager. Mais avant ça, voici quelques astuces …

1er élément essentiel

Lors de la réalisation du crumble, on mélange habituellement beurre mou, farine et sucre jusqu’à obtenir une consistance sableuse qu’on ajoute au dessus des fruits. Bretons, normands ou parisiens : peu importe – tant que c’est du beurre salé que vous utilisez pour le mélange. C’est la clé d’un goût caramélisé qui fait vraiment la différence et qui laissera sans voix vos convives (plus personne ne dit ce mot, sauf dans un dîner presque parfait).

2ème élément essentiel

En fonction de votre consistance préférée pour les fruits (pommes/poires moelleuses ou croquantes, fruits rouges acidulés ou sucrés), n’hésitez pas à ajuster la recette. Faîtes cuire un peu avant les pommes avec une noisette de beurre au creux si vous les aimez fondantes, ajoutez un peu de miel avec les fruits rouges si vous les trouvez acides. Jouez avec vos envies pour créer le crumble parfait. J’aime quand ça croque, moi. Alors j’ai coupé très finement les pommes et j’ai cuit le tout sans ajouter de sucre ou de beurre. Juste le fruit, assez brut.

3ème élément essentiel

Le chocolat se marie merveilleusement avec le crumble. J’ajoute toujours deux carrés de chocolat (par personne) entre les couches de pommes/poires pour qu’il fonde et se mélange aux fruits. Dans cette recette, j’ajoute même un léger twist ; 1 carré de chocolat noir et 1 carré de chocolat blanc (c’est d’ailleurs ce dernier que je préconise pour les fruits rouges). A vous de trouver celui que vous préférez, mais n’en mettez pas trop. Il faut que ça reste subtil.

la recette de cami

  • Ingrédients, pour deux parts : 1 pomme, 1 carré de chocolat noir, 1 carré de chocolat blanc (coupé en stracciatella – émietté en d’autres termes), 20 grammes de farine, 20 grammes de poudre d’amande, 20 grammes de sucre roux et 20 grammes de beurre salé (mou).
  • Recette, crumble : mélangez la farine et la poudre d’amande, le sucre et le beurre salé mou dans un bol. faîtes les avec les doigts (c’est plus sympa) jusqu’à obtenir une consistance sableuse.
  • Recette, pommes : coupez en fines lamelles puis fins carrés la pomme. disposez-les en plusieurs couches dans le moule (j’ai pris de vieux ramequins de mousse au chocolat) et alternez-les avec les copeaux de chocolat.
    ajoutez le crumble sur le dessus sans casser l’effet sableux, avant d’enfourner 15 minutes (en fonction de votre four) à 180°/thermostat 7.

 

Bon appétit ! Et n’hésitez pas à me dire si vous tentez l’expérience et quels sont vos préférences.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s