Les Choco-Coco Cookies (sans Gluten) pour le retour de la pluie …

Lorsque je regarde dehors aujourd’hui, j’ai un léger sourire qui se dessine sur mes lèvres. Pas parce qu’il pleut, mais parce que l’automne arrive. Vous l’avez peut-être lu dans mon dernier article, je suis une fan inconditionnelle de l’automne et je suis donc ravie d’arriver petit à petit dans cette période. Pourquoi? Pour les couleurs, pour les recettes gourmandes, pour les chemisiers bordeaux et pour une température agréable. Oh, et parce que je suis née en novembre aussi. Forcément.

Aujourd’hui donc, il pleut à Paris. Le ciel est gris et la verdure encore fraîche du soleil de la veille tranche parfaitement. Je ne peux résister à l’idée de me glisser sous un plaid, de mettre un film cosi sur Netflix (d’ailleurs, est-ce qu’on en parle de « A tous les garçons que j’ai aimé. » ..?) avec un grand bol de thé … Avouez-le que ça vous donne envie … Et si vous n’êtes toujours pas convaincu alors j’ai ce qu’il faut pour définitivement vous faire oublier l’été … Les choco-coco cookies (sans gluten) croustillants et fondants posés sur le bord de la table, juste à portée de main. Là, je sens que je vous ai eu. Et pour le bonheur de vos papilles et de votre rentrée ; en voici la recette à suivre avec amour sur un air de Jason Mraz.

Lire la suite de « Les Choco-Coco Cookies (sans Gluten) pour le retour de la pluie … »

Publicités

C’est la rentrée ! #moodboard

Comment ne pas associer rentrée et résolutions ? En voilà une bonne question. On rentre de vacances, le teint hâlé et l’air reposé (sauf quand un mariage lors du dernier week-end a fait valser tout le repos accumulé pendant un mois), on s’installe à son bureau comme si de rien était. Les collègues demandent comment étaient les vacances, on se retrouve bien nostalgique à dire que c’était bien et trop court (même lorsqu’on prend un mois, c’est (toujours) trop court). On raconte quelques anecdotes et on tente de rester encore un peu au bord de la piscine, sous le soleil. Et puis vlan, vient le premier e-mail. La première réunion. Le premier rappel. La première urgence. Et c’est d’un coup, qu’on remet les pieds sur terre et qu’on se rend compte qu’il faut se réorganiser, reprendre le contrôle de l’instant et se faire des listes. Ces fameuses listes qu’on avait laissées derrière nous pendant plusieurs semaines (sauf pour aller au marché et ne pas oublier les pèches. Oh et puis, si on les oubliait … ce n’était pas bien grave), ce contrôle qu’on avait laissé au fond de l’eau turquoise et l’organisation qui consistait juste à aller chercher le rosé à la bonne heure. Ni trop tôt. Ni trop tard. L’été est bel et bien terminé.

Lire la suite de « C’est la rentrée ! #moodboard »

C#4 ; Foot m’en une !

Le ciel est bleu, l’esprit est aussi vif qu’un coq et un sang rouge bat la chamade dans nos veines. Oui. Oui. Vous l’aurez compris. Ce soir, la France est en demie-finale de la coupe du monde (!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!). Et allez savoir pourquoi, j’avais envie de vous en parler aujourd’hui. J’avais envie de vous transmettre mes plus forts sentiments de chauvinisme en cette période et de vous expliquer ce qui me donne des frissons lors de ces matchs (hormis la beau-goss-attitude de nos joueurs bleus).

Je ne suis pas une grande fan de foot, globalement. J’aime pas cette façon de se rouler par terre comme le fait très bien Neymar, j’aime pas le fait qu’ils soient payés des millions pour juste taper dans un ballon (aller, ça va, ils pourraient partager, dîtes pas le contraire) et j’aime pas non plus l’ambiance qui va avec les ligues de champion, la champion’s ligue (c’est la même chose Camille, voyons) ou encore la coupe de la ligue (et donc oui, pour moi, tout ça, c’est la même chose). Mais lorsqu’il s’agit de l’équipe nationale … là, c’est une tout autre histoire. Là, je comprends les règles et je les conteste. Là, je suis les matchs sans exception et j’engueule le moindre arbitre qui fait quelque chose de travers (alors que parfois le pauvre, il a bien raison – mais on ne touche pas à Mbappé). Là, je deviens une fan inconditionnelle. Et je trouve d’ailleurs que c’est le cas de beaucoup de français qui oublient toutes leurs différences et toutes leurs batailles pendant la coupe du monde – comme si ça n’avait plus d’importance.

Lire la suite de « C#4 ; Foot m’en une ! »

C’est la saison des mariages !

J’entends déjà chaton crier s’il apprend que j’ai posté ce genre d’article, j’entends aussi ses pas de courses pour s’éloigner de tout ce qui tourne autour du mot (maudit) « mariage » … Mais heureusement qu’il ne pointe pas souvent le bout de son nez sur mon blog (Niark niark) et que je peux donc vous parlez en toute liberté de cette fameuse saison des mariages, de plus en plus marquée vu mon age qui avance ( #vieillesse ) !!!!! (j’hésite à mettre encore quelques points d’exclamation pour que vous sentiez vraiment bien mon engouement, mais vous allez me prendre pour une folle après)

Tout commence tranquillement fin mai, pour se terminer début septembre après une petite pause au mois d’août (faut pas avoir trop chaud et on va quand même pas sacrifier les vacances). BIEN SÛR qu’il y en a aussi en hiver mais on sait tous que c’est plutôt rare (bien que tout aussi beau). Cette saison est donc définie par le début de l’été, l’arrivée des beaux jours et l’assurance (ou pas) d’avoir LE temps parfait pour le JJ (fallait pas trop compter dessus les deux premières semaines de Juin … C’était pas gagné !). Elle se ponctue agréablement de commentaires entre amis sur les détails du mariage – tu sais qu’ils vont faire un feu d’artifice ? -, sur les tenues – quoi ? t’as pas pris une tenue dans le thème ? -, sur les coiffures – tu crois que tu pourrais me faire un bun, ou une natte collée mais pas trop collée ? -, sur les thèmes – on est obligé de s’habiller en vert ? – mais aussi sur les surprises – je te jure !!! un feu d’artifice !!! – que préparent les témoins et les mariés. Elle donne le sourire à tout le monde (même à chaton qui est bien content d’aller marier ses amis d’enfance), rapproche les vieilles connaissances à se retrouver et permet même parfois de s’envoler pour des week-end de folie (evg, evjf) sans aucune (ou presque) limite !

Lire la suite de « C’est la saison des mariages ! »

V#1 ; Berlin

ICH BEEN A BERLINER

Je n’avais jamais mis les pieds en Allemagne (ou juste pour aller à Europapark, donc ça ne compte pas vraiment) mais voilà qui est chose faite, et dans les meilleures conditions possibles ! Entre copines pendant quelques jours, dans le meilleur quartier de la ville … A manger Veggie et à boire des bières pas chères … Sous un soleil magnifique ! Bref, l’occasion parfaite de faire mon premier VLOG et de le poster aujourd’hui (avec pas mal de retard, je sais bien) sur le blog. Je vous laisse profiter de ces petites minutes entraînantes, et n’hésitez pas à commenter si le cœur vous en dit !

All Hears on You !

Absolument plus besoin de m’habiller lorsque je porte des boucles d’oreilles.  — Camille.

Peut-être qu’il n’est même pas nécessaire de se quoter pour ce genre d’articles, je vous l’accorde … Disons juste que ça donne le ton (et que je ne savais pas comment commencer autrement).

Je vous parle donc de ce que je préfère porter ces derniers temps, tant pour habiller le visage d’une tenue un peu simple ; les boucles d’oreilles (d’ailleurs, frappe dans tes mains si toi aussi tu as un second trou mais que tu ne l’utilise que trois fois par an …) ! Ces petites merveilles hautes en couleurs changent l’allure, donnent le ton, sauvent les thèmes de couleurs et renversent le cœur des hommes (oui, bon peut-être pas mais ça faisait bien dans ma phrase) … Bref, elles sont indispensables pour toutes bonnes garde-robes ! Je vous partage donc aujourd’hui mes préférées, mes indétrônables, mes exceptionnelles … Bref, mes boucles d’oreilles que j’adore de la mort qui tue !

Lire la suite de « All Hears on You ! »

Ciao Roma !

Impossible de ne pas vous faire un article sur cette ville magnifique, qui devient de loin ma préférée ! Et pour une fois, je vais même le faire à chaud pour ne manquer aucun détail de ces trois jours entre copines à alterner visites, balades, pizza & sorties … Je vous parle bons plans, bonnes adresses mais aussi lifestyle pour qu’il ne vous reste plus qu’à prendre des billets direction capitale italienne, si ce n’est pas déjà fait !

Lire la suite de « Ciao Roma ! »

C#3 ; ils auraient pu prévenir ..

Aujourd’hui, j’aimerai crier à l’injustice. Haut et fort. J’aimerai rattraper les auteurs des contes pour enfants, des films d’animation Disney et des histoires qu’on nous lisait avant d’aller se coucher pour leur dire à quel point je suis fâchée contre eux. Ils nous ont fait rêver de leurs histoires heureuses, de leurs princesses pimbêches et de leurs hommes qui n’ont pour seul but dans la vie que de trouver une femme (oui, bon, c’est à peu près ça encore aujourd’hui mais sans le sourire et l’épée), ils nous ont fait croire qu’il suffisait de se balader dans la forêt pour qu’un homme tombe sous notre charme, qu’il fallait être enfermée dans une tour pour avoir le fameux baiser de l’amour ou que les vêtements de guenons pouvaient se transformer en robe magnifique qui s’éteindrait à minuit. Bref, ils nous ont menti depuis toujours, nous faisant croire que l’amour : c’est facile.

Image result for girl laugh gif

Lire la suite de « C#3 ; ils auraient pu prévenir .. »

Pourtant, j’essaye … #Essentiels

Voilà des jours que je tourne autour du pot, que j’essaye de poster l’article sur Rome, que je retouche des photos et que j’écris des bons plans. J’ai envie de faire ça bien, j’ai envie de vous inspirer pour cette ville que j’adore. Je veux bien faire, certainement un peu trop. Du coup, je me suis perdue entre le temps et la volonté de pondre un article parfait. Bien joué, Cami. Bien joué.

Ce soir donc, je préfère vous parler d’autre chose pour faire sortir ce trou noir. Je préfère vous parler de ce qui m’inspire depuis quelques jours, de ce qui m’occupe pendant ces journées pluvieuses, ennuyeuses, bosseuses, terrifieuses … Bref, tout ce qui donne un petit coup de pep’s avant l’été !

Lire la suite de « Pourtant, j’essaye … #Essentiels »

Muffins, Puffins.

En janvier, j’ai eu le fameux déclic. Celui dont tout le monde parle, poussant à se regarder avec plus d’amour dans le miroir et de commencer à écouter son corps. Voilà bien un concept que je ne connaissais pas, dont je ne voulais même pas entendre parler. Mais l’année deux-mille-dix-huit m’a chamboulée, comme ça, d’un coup, comme un éclair de génie. J’ai donc eu cette fameuse sensation de maturité, cette sensation d’avoir perdu des années et des années à manger trop, mal, pas assez, de nouveau trop et toujours plus mal. Je ne vous cacherai pas que je me suis laissée influencer par une de mes blogueuses préférées – mais c’était malgré tout une histoire bien personnelle. Entre mon corps et moi. Ma tête et moi, le chocolat et moi.

Lire la suite de « Muffins, Puffins. »