Des Histoires de Meufs, #4.

CHAPITRE QUATRE — la vieillesse.

Je pense que d’une certaine façon, j’ai cru jusqu’au bout que j’allais y échapper. Perdue entre la fin de l’école de commerce, le début de la vie active et ce petit retour à zéro du début de l’année, j’ai vraiment cru que les années s’étaient arrêtées depuis mes vingt-cinq ans (ce que je réponds encore lorsqu’on me demande mon age, d’ailleurs).

Mais depuis une semaine, j’ai le malheur de l’avouer, je vois et je sens que je vieillis.

Lire la suite »

Nice Places of January.

diapositive1

Faut-il encore présenter la Cevicheria? Ce restaurant qui magnifie comme au Chili le poisson cru ou mariné a tout de suite fait mouche lors de son ouverture à Paris. J’ai la chance d’avoir l’un d’eux juste en bas de chez moi et je me retiens chaque jour de ne pas y aller. Il faut absolument y prendre un cocktail (ils sont incroyaaaaables), des tapas à partager pourquoi pas, un plat à base de poisson (évidemment) et un accompagnement. Purée de patate douce ou champignons magnifiquement bien assaisonnés, il faut le dire – cet endroit ne fait aucune erreur. Ou peut-être si, le prix qui ne permet pas d’en faire sa cantine.

Lire la suite »

Paris, l’automne. Paris, les couleurs. Paris, Paris.

Le titre est certainement bien assez explicite, je ne peux vous cacher plus longtemps à quel point j’attendais de pouvoir faire un article sur Paris. J’ai le cœur qui bat parfois, rien qu’en posant mon regard sur le Musée D’Orsay ou sur le dôme en verre du Grand Palais. J’en ai visité des villes, à la recherche d’un beau Paris, mais jamais je n’ai été aussi émerveillée par tant de beaux bâtiments qu’ici. Paris fait vibrer mes journées et briller mes nuits, je suis plus que ravie de me retrouver dans son centre pour une nouvelle aventure.

J’habite à présent dans le deuxième arrondissement, à deux pas de Sentier et des Halles.  (aaaaaaaaaaaaaaaahhhhhh) Un quartier vivant et qui regorge de bonnes adresses (double aaaaaaaaaaaaaahhhhhh), dont je suis littéralement tombée amoureuse il y a quelques mois et que je n’ai à présent envie de quitter sous aucun prétexte. Ne vous détrompez pas, je paye une blinde. Mais la vue sur la tour Eiffel, ça n’a pas de prix. Si?

J’ai donc, pour fêter ça, envie de vous en partager quelques jolis endroits aujourd’hui, entre deux photos prises avec Estelle en cette belle journée d’automne dans le jardin des Tuileries (peut-on parler de ce temps de folie?!). J’espère que ça vous plaira et que ça vous donnera envie de vous perdre dans les rues de mon quartier …

Lire la suite »

C’est la rentrée !

Comment ne pas associer rentrée et résolutions ? En voilà une bonne question. On rentre de vacances, le teint hâlé et l’air reposé (sauf quand un mariage lors du dernier week-end a fait valser tout le repos accumulé pendant un mois), on s’installe à son bureau comme si de rien était. Les collègues demandent comment étaient les vacances, on se retrouve bien nostalgique à dire que c’était bien et trop court (même lorsqu’on prend un mois, c’est (toujours) trop court). On raconte quelques anecdotes et on tente de rester encore un peu au bord de la piscine, sous le soleil. Et puis vlan, vient le premier e-mail. La première réunion. Le premier rappel. La première urgence. Et c’est d’un coup, qu’on remet les pieds sur terre et qu’on se rend compte qu’il faut se réorganiser, reprendre le contrôle de l’instant et se faire des listes. Ces fameuses listes qu’on avait laissées derrière nous pendant plusieurs semaines (sauf pour aller au marché et ne pas oublier les pèches. Oh et puis, si on les oubliait … ce n’était pas bien grave), ce contrôle qu’on avait laissé au fond de l’eau turquoise et l’organisation qui consistait juste à aller chercher le rosé à la bonne heure. Ni trop tôt. Ni trop tard. L’été est bel et bien terminé.

Lire la suite »

Happy days et citrons pressés

C’est la dernière ligne droite, enfin. Les meubles sont montés, Ikea a été payé et nous voilà donc sous le soleil dans notre nouvel appartement. J’en découvre les joies petit à petit, profitant de la banlieue comme il se doit (à croire que je suis plutôt un rat des champs, finalement) et je vous promets de jolies photos dès que tout est terminé. En attendant, je vous avais promis une Playlist de l’été et la voici, la voilà !

SUMMER 2018

Vous remarquerez l’originalité exemplaire du titre de cette playlist (au moins, personne ne s’y perdra) mais surtout les musiques qui la composent ; un peu de tout pour un été réussi. Je mets à jour cette playlist dès que j’en ai la possibilité, dès que je sens le prochain talent de l’été et j’espère donc qu’elle vous plaira et qu’elle vous fera danser, sourire, pleurer, vibrer. Bref, à mettre vite vite dans les favoris !

Lire la suite »

Coco Cake.

J’étais encore étudiante quand ma mère m’a offert ce petit livre de recettes allégées (et je garderai certainement toujours la réflexion que j’ai faite à l’époque sur cette initiative de ma mère qui n’était certainement pas anodine …) et je ne me rends compte que maintenant de son intérêt face à mon rééquilibrage alimentaire actuel. Un gâteau est un élément riche, presque proscrit de n’importe quel régime. Trop de beurre, trop de sucre, trop de fruits, trop de farine .. Trop de calories. Mais en tant que grande gourmande et pâtissière en devenir, il est hors de question que je m’en prive. Je trouve donc des astuces dont je vous parle ici (article sur le sucre, par exemple) et vous permet de vous faire plaisir vous aussi, sans culpabiliser.

4

Lire la suite »

Mini Straw Cakes

Vous n’allez certainement pas le croire, mais c’est aujourd’hui du sucre que j’aimerai vous parler. Une drogue dure et très répandue, parfaitement à l’aise dans son marché mais qui ne manque pas de faire des millions de victimes. J’en ai consommé, j’en ai abusé et à présent je l’évite comme la peste.

DSC_0515 (2)

Il faut vingt-huit jours pour perdre les mauvaises habitudes et en prendre de nouvelles. Vingt-huit jours d’efforts pour oublier les baumes au cœur ou les légères addictions. Quelques années plus tôt, je me suis battue contre le sucre et sa force pour ne plus jamais en avoir besoin, pour pouvoir vivre sans et le retirer de mon quotidien ; café serré, yaourt nature ou miel et sirop d’agave – mais plus aucune goutte de sucre blanc. En plus de cela, il faut apprendre à lire entre les lignes et à déceler le sucre lorsqu’il est caché dans du jambon, dans une sauce ou dans un plat préparé. Derrière chaque paquet, c’est la course au grammes de “dont sucres” pour que ce soit inférieur à 4. C’est la course aux sucres ajoutés.

Lire la suite »